15/12/2012

Stage d’initiation Clown à Bruxelles 2013

Invitation à

un Stage d’initiation Clown

«  la bêtise comme outil de liberté. »

Le nez, le plus petit masque du monde, qui protège et révèle. Les 12 et 13 janvier 2013

Parce qu’il permet de sortir du personnage social et de faire apparaître au grand jour, touchantes et drôles, nos failles que, d’habitude, nous avons tendance à cacher, le clown est un outil de liberté.

Il explore l’humanité de chacun, il nous permet de vivre l’authenticité des émotions dans un cadre magnifique : la dérision. Nous découvrirons le clown incongru, sensible, naïf, critique, cruel, destructeur, … tout est possible !

C’est une technique de jeu qui oblige l’audace, l’écoute, l’observation de soi, des autres et du monde. Elle invite, en pratiquant la dérision, à tirer parti de nos faiblesses et à en faire une arme redoutable.

Ces deux jours sont conçus pour permettre une approche concrète de « l’état clown », une découverte de ce moyen d’exploration émotionnel. Il n’est vraiment pas nécessaire d’être comédien, il faut juste avoir un réel désir d’être sur scène.

Le stage aura lieu Au bouillon kube à St Gilles. Les samedi et dimanche 12 et 13 janvier 2013 De 10 à 13h et de 15 à 18h. La salle sera disponible durant la pause. Un travail d’observation sera proposé.

La participation aux frais est de 80€ par personne Elle comprend l’assurance, le local, l’animation. Ce stage sera mené par Carlos Bustamante, comédien, pédagogue, animateur d’ateliers d’expression créatrice. (C.V. sur demande). Contact : Carlos Bustamante   carlos7bustamante (att) yahoo.fr  tel : 0=4=7=8  54 71 24

Invitation à un atelier de

Recherches et Expérimentations

Je, tu, nous, vous sommes en recherche sur, avec, autour, dans, par, pour le Clown ? 

Bruxelles, 15 et 16 janvier 2013

Le clown sur scène existe quand il y a public.

L’idée est de réunir 6 à 10 personnes désireuses d’un terrain d’expérimentation… et d’expérimenter. Cette invitation s’adresse à des personnes qui sont en recherche, ont une expérience du clown et désirent nourrir leur travail individuel par un travail collectif.

13:39 Écrit par InDignés | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.