23/12/2012

ZAD - RésisteR à l’aveniR pRoBaBle dans le pRésent

ManiFestiZAD les 4, 5 et 6 Janvier 2013

Manifestation Festive en soutien à la la ZAD les 4/5/6 janvier 2013

Une baffe pour tout les Ayrault, Vinci et autres aménageurs de nos vies : Prenez ZAD dans la gueule !!

Stands d’information sur les luttes, ateliers sur l’Autonomie, espace de Réduction Des Risques... Scène Concerts sous chapiteau (chauffé), scène Tekno, scène Reggae, Chill-Outs... Jeux, Expositions, Théâtre, Art de rue, Jonglage, Graffiti, Pyrotechnie, Performances...

Entrée et bouffe à Prix Libre... Parce que la Lutte n’a pas de prix !! Les fonds récoltés serviront à financer la lutte contre l’Ayrault-port de Vinci et son monde. Vous pouvez aussi apporter des dons en nature.

Une liste est disponible sur zad.nadir.org

contact : festizad @ riseup.net

Que notre volonté soit fête !

Pendant 3 jours, nous proposons d’exprimer de manière festive notre rage contre toutes celles et ceux qui décident de nos futurs loin de nous. Contre toutes celles et ceux qui, pour leurs seuls intérêts personnels, sont prêts à foutre en l’air des milliers d’hectares de notre héritage le plus précieux. Le monde de l’aéroport est un monde de guerres, de pauvreté et de misère, d’aliénation des populations et de destruction de l’environnement. Un monde d’ennui, un monde de mort ! Si justement, il y a un mal contre lequel la Fête Libre est souveraine, c’est bien l’ennui. Dans sa forme mentale, policière, policée, forcée ou consommée, peu importe. La Fête Libre et la Lutte Radicale s’entremêlent en un flot de créativité qui répand les germes de la subversion. La Fête Libre c’est la vie. Et la vie ce n’est pas cet aéroport !

Alors jetons notre vote, pas un simple bout de papier, mais toute notre influence. Une minorité est impuissante tant qu’elle se conforme à la majorité. Ce n’est du reste plus une minorité, mais elle devient irrésistible quand elle la bloque de tout son poids. La Victoire sera pour celles et ceux qui auront su faire le désordre sans l’aimer.

Nous résistons à l’avenir probable dans le présent, car nous faisons le pari que ce présent offre encore matière à Résistance, qu’il est peuplé de pratiques encore vivantes même si aucune n’a échappé au parasitage généralisé qui les implique toutes.

 Aux réactionnaires qui veulent que l’histoire fasse machine arrière, à tous les soumis, indécis, suppôts de la tradition, aux apologues de la masse, à tous les serviles qui se complaisent dans les lambris ministériels, opposons notre entêtement : votre aéroport ne se fera pas et votre vieux monde, nous le briserons !

Scène Concert (25kw sous chapiteau chauffé) :

  • Anonyme(s) (rap)
  • Chas Gourlen (punk)
  • Battucada (Percus)
  • Beer Beer Orchestra (Ska Punk)
  • Buffet Froid (chanson)
  • Cabadzi (hip-hop)
  • Emma Pills [Les Vieilles Salopes] (punk)
  • H.k (soul)
  • HK et les Saltimbanks (rap)
  • Hop Hop Hop Crew (jazz manouche)
  • Jabul Gorba (balkan punk)
  • Jah Gaia (reggae)
  • Jeny (chanson)
  • Kabal (rap)
  • Kenny Arkana (rap)
  • Koleweize (Percus)
  • La Parisienne Libérée (chanson)
  • La Jonction (rap)
  • Massacror’s (punk)
  • Mc Metis (Hip-Hop)
  • On y pense... [Le Pied de la Pompe + Guizmo/Tryo + Zeitoun/LaRueKetanou + Alee] (chanson)
  • Pogomarto (punk)
  • Premiere Ligne [Bboykonsian] (rap)
  • Prince Ringard (punk)
  • RPZ (rap)
  • Unite Mau Mau (rap)
  • ZEP (hip-hop)
  • Zikabilo (cubano-tzigane)

plus d’info sur zad.nadir.org

Cette Zone d’Autonomie Festive est née d’individu-es librement associées, se reconnaissant dans les principes suivants :

  • Une opposition radicale au capitalisme et aux schémas de culture de masse imposés par les média majoritaires, modes entrainants une attitude de consommation contraire aux principes de partage et de participation active. Les cultures présentées, et par extension leurs espaces et modes d’expression, ne doivent souffrir d’aucune restriction. Elles sont la démonstration de la possibilité d’agir et de créer librement et de manière autonome au sein de nos sociétés conformées.
  • Un rejet très clair du féodalisme, de l’impérialisme, du racisme, du sexisme et de toutes formes et systèmes de domination et de discrimination. Nous reconnaissons la dignité entière de tous les êtres humains et prônons le respect de la diversité des modes de vie
  • Une attitude de Confrontation Festive Directe, puisque nous ne pensons pas que le " lobbying " ou la " collaboration de classe " puissent avoir un impact majeur sur des gouvernements et organisations à tel point démagogues et antidémocratiques, pour lesquels le capital et leur maintien au pouvoir sont les seuls facteurs réels déterminants leur politique.
  • Un appel à l’Action Directe Créative et à la Révolte Festive mettant en avant des formes de Résistance Solidaire qui maximisent le respect pour la vie et pour les droits des peuples ou individu-es opprimés, ainsi que la construction d’alternatives locales au capitalisme mondial.
  • Une philosophie organisationnelle fondée sur la Décentralisation et l’Autogestion.

Notre but est la participation immédiate à une abondance passionnelle de la vie, à travers le changement de moments périssables délibérément aménagés. La réussite de ces moments ne peut être que leur effet passager. Nous envisageons l’activité culturelle, du point de vue de la totalité, comme construction expérimentale de la vie quotidienne. Il s’agit de produire nous-mêmes, et non des choses qui nous asservissent. Notre identité est l’Autogestion, la mobilisation infinie notre force, la danse et la musique l’expression de notre indéfectible Liberté.

Pour nous contacter : festizad @ riseup.net

Affiches et flyers : http://demo.ovh.com/fr/cb34174ae043aec70a7b1b4edc1736b1/

20:33 Écrit par InDignés | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

22/12/2012

Cabarets de village par la compagnie Amarante et Théâtre du N-ombrîle

POUR le Théâtre PopUlaire 

La compagnie Amarante

Implantée en Cévennes, aux alentours du Vigan, dans le Gard. Elle a été fondée en 2007, suite à la rencontre de différents comédien(ne)s sortis de la même formation : l’Ecole Internationale
de Théâtre Lassaad
, à Bruxelles. Ils se rassemblent autour de la
pédagogie de Jacques Lecoq, qui se base essentiellement sur
le théâtre dit « de mouvement ».
 

cerise.jpg

La compagnie se développe dans l’esprit d’un théâtre populaire,
en défendant la qualité et l’exigence artistique à la portée de tous
.

Elle vise différents publics en créant des spectacles pour les adultes,
mais aussi pour le jeune public jusqu’aux tout petits. A travers différents styles et des mises en scène contrastées, on retrouve cependant toujours cette « patte » du corps en mouvement, avec des techniques de jeu variées :
cinéma muet, pantomime, mime, danse, chant, marionnette mais aussi destextes forts et poétiques, qui nous questionnent ou nous démangent !

Tous nos spectacles sont joués en intérieur comme en extérieurCar la compagnie se sent exister dans le monde et les valeurs du théâtre itinérant, celui qui se joue partout, de la rue à la salle des fêtes en passant par les salles de théâtre ou les chapiteaux ; de la ville à la campagne …
Partout où il y a un public à rencontrer, à chavirer, à capter et à découvrir !

Dans cette démarche, la compagnie anime aussi des ateliers et des stagesavant et après les spectacles, ainsi que des moments de débats ou encore met en place des « cabarets de village » là où l’envie s’en fait sentir …

http://www.compagnie-amarante.com/


________________________

Théâtre du N-ombrîle

exp_nam_01_4389.jpg

Fondé en 1995, le Théâtre du N-ombrîle s’inspire de la longue tradition du théâtre d’ombres (Karagözle chat noirle théâtre indonésien) en y ajoutant une bonne dose d’humour absurde et de surréalisme.
Il fait intervenir aussi dans ses spectales de la danse , du chant, de la musique, du mime….

Grâces à des costumes, des accessoires, des maquillages, des décors soigneusement élaborés, il agrandit l’espace scénique au-delà du castelet habituel.
Il plonge ainsi entièrement le spectateur dans une atmosphère particulière.
Chacun des spectacles l’entraîne à une exploration d’un nouvel univers, à travers tous les genres, les lieux les époques, les styles; de la Chine antique au cœur de Londres, du vieux film policier au tréfonds de la jungle africaine…

Nous pensons que l’art de la marionnette n’est pas destiné uniquement aux enfants, mais qu’il s’adresse à un public beaucoup plus vaste, sans limites d’âge, où petits et grands y trouvent leur compte.

http://www.theatredunombrile.be/

13:40 Écrit par InDignés | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

15/12/2012

Stage d’initiation Clown à Bruxelles 2013

Invitation à

un Stage d’initiation Clown

«  la bêtise comme outil de liberté. »

Le nez, le plus petit masque du monde, qui protège et révèle. Les 12 et 13 janvier 2013

Parce qu’il permet de sortir du personnage social et de faire apparaître au grand jour, touchantes et drôles, nos failles que, d’habitude, nous avons tendance à cacher, le clown est un outil de liberté.

Il explore l’humanité de chacun, il nous permet de vivre l’authenticité des émotions dans un cadre magnifique : la dérision. Nous découvrirons le clown incongru, sensible, naïf, critique, cruel, destructeur, … tout est possible !

C’est une technique de jeu qui oblige l’audace, l’écoute, l’observation de soi, des autres et du monde. Elle invite, en pratiquant la dérision, à tirer parti de nos faiblesses et à en faire une arme redoutable.

Ces deux jours sont conçus pour permettre une approche concrète de « l’état clown », une découverte de ce moyen d’exploration émotionnel. Il n’est vraiment pas nécessaire d’être comédien, il faut juste avoir un réel désir d’être sur scène.

Le stage aura lieu Au bouillon kube à St Gilles. Les samedi et dimanche 12 et 13 janvier 2013 De 10 à 13h et de 15 à 18h. La salle sera disponible durant la pause. Un travail d’observation sera proposé.

La participation aux frais est de 80€ par personne Elle comprend l’assurance, le local, l’animation. Ce stage sera mené par Carlos Bustamante, comédien, pédagogue, animateur d’ateliers d’expression créatrice. (C.V. sur demande). Contact : Carlos Bustamante   carlos7bustamante (att) yahoo.fr  tel : 0=4=7=8  54 71 24

Invitation à un atelier de

Recherches et Expérimentations

Je, tu, nous, vous sommes en recherche sur, avec, autour, dans, par, pour le Clown ? 

Bruxelles, 15 et 16 janvier 2013

Le clown sur scène existe quand il y a public.

L’idée est de réunir 6 à 10 personnes désireuses d’un terrain d’expérimentation… et d’expérimenter. Cette invitation s’adresse à des personnes qui sont en recherche, ont une expérience du clown et désirent nourrir leur travail individuel par un travail collectif.

13:39 Écrit par InDignés | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |